Stages d'immersion 2021

Apiculture éthique et comparée

Formations complètes de 3 Jours

 

Cette année 2021, nous proposons plusieurs sessions de stage d'immersion sur une durée de 3 jours
 
3 au 5 avril - 24 au 26 Avril - 8 au 10 Mai - 22 au 24 mai - 5 au 7 Juin - 19 au 21 Juin - 
 
Aout : dates non fixées 
 
Chaque stage propose le même contenu en mettant l'accent sur les travaux de la saison à laquelle il a lieu. 
 
Le stage propose une approche comparative entre l’apiculture conventionnelle-moderniste (production de miel au centre de la démarche) et l’apiculture écologique-durable (préservation des abeilles au centre de la démarche). Il est axé sur la pratique afin de favoriser l’assimilation des gestes de l’apiculteur. La théorie est abordé de façon à éclairer la pratique mais aussi dans le but d’acquérir les connaissances indispensables pour bien débuter (sans se noyer dans une théorie inutile pour un débutant).

 

OBJECTIFS GENERAUX DE LA FORMATION :
- Découvrir le monde des abeilles et de l'apiculture sur le versant éthique mais aussi pratique
- Comprendre les différentes formes d’apiculture existantes et choisir celle qui nous convient
- Connaitre les différentes sortes de ruches existantes, leur fonctionnement et utilisations afin de faire son choix
- Entrer de façon simple, efficace et consciente dans la pratique de l’apiculture (immersion comparative)
- Enrichir sa pratique grâce a une approche sensitive et respectueuse des abeilles
- Découvrir et comprendre l’apiculture de biodiversité („abeilles rustiques“au centre de la démarche) et modifier_éventuellement_ son point de vue vis a vis des abeilles et de la pratique de l'apiculture.

 

OBJECTIFS OPÉRATIONELS
- Connaitre les différents travaux apicoles en fonction du type d‘apiculture et des saisons
- Avoir un 1er niveau de compréhension (et de „maitrise“) des principales techniques et opérations selon le type d’apiculture (Observation de la planche de vol, visites de saisons, gestion de l’essaimage , réunion de colonies faibles, sauvetage d’abeilles orphelines, nourrissements, préparation à l’hivernage…
- Connaître les produits de la ruche, leurs moyens de fabrications et leurs utilisations
- ’Etre capable d‘installer et de conduire (ou « accompagner ») son rucher

 

LE MOT DU FORMATEUR :
Le programme proposé peut éventuellement apparaitre trop ambitieux aux yeux de certains .. et il l’est peut etre en effet (mais, qui tente le plus, peut le moins“ ). Il a été longuement et minutieusement élaboré, puis remanié encore et encore au fur à mesure des précédentes cessions (réalisées depuis plus de 7ans) ; ce afin de tendre vers un efficacité pédagogique toujours plus accrue.
Cette „progression apidagogique“ représente donc le fruit (encore murrissant) de plus de 20ans de pratique apicole_dégagée de toutes contraintes de rendement et mettant les abeilles au centre de la démarche _ associée à une expertise Didactique sur la transmission des savoirs et savoirs faire dans le champs de l’apiculture et à une pratique pédagogique differenciée et metacognitive .
 
Le programme proposé n’a evidemment pas la prétention de faire de qui que ce soit un apiculteur confirmé en 3 jours ; il se fixe humblement et simplement comme but de vous fournir un bagage écologique et culturel mais aussi pratique afin de vous positionner en tant qu’apiculteur et de rentrer dans le monde de l‘ apiculture de façon consciente et éclairée.
En résumé il s’agit de : (1) vous permettre de comprendre le monde des abeilles ainsi que la situation dans laquelle elles sont et à laquelle elles doivent faire face. (2) vous permettre de comprendre le monde hétéroclite et plutôt ésotérique de l’apiculture. (3) vous mettre dans les meilleurs dispositions possibles après le stage afin d’être capable d‘installer et de conduire votre rucher (ou plutôt accompagner vos abeilles)_ mais évidemment, je le reprécise, on ne devient pas apiculteur ou apicultrice confirmée en 3 jours ; cela demande ensuite du temps, de la pratique, de l‘experience, de la patience, de la perseverance, des rencontres, des lectures ... On ne comprend pas encore tout des abeilles mais on les connait suffisamment pour pouvoir les protéger véritablement et sincèrement au lieu de poursuivre leur exploitation comme du vulgaire bétail à miel.
 

Plus d'infos

Bizbiz & Co Apidagogie

Le site de l'Apidagogie : Apiculture Ethique et Participative à vocation Pédagogique - Partage de Savoirs et Savoirs faire

Nos ruchers, nos abeilles, nos miels

L'association a installée 10 ruchers en région Bordelaise : 8 ruchers apidagogiques et 2 de biodiversté - i

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1er Rucher (apidgogique) à Fargues St Hilaire (Domaine de la Frayse) - convention UFCV Aquitaine (actif depuis 2007, toujours en activité).

2ème Rucher (apidagogique) à Bordeaux bastide (caserne Niel) - convention CUB - actif de 2011 à 2017 (actif de 2013 à 2017)

3ème Rucher (apidagogique) à Bordeaux bacalan ( jardin Bougainville) - partenariat « les Jardins d’Aujourd’hui » : mise a dispo 'dune parcelle - (actif de 2012 à 2017) - perdu a cause de la liquidation de l'asso "les jardins d'aujourd'hui" - impossible d'obtenir une COT auprès de Bordeaux pour garder notre parcelle et y poursuivre les actions apidagogiques

4ème Rucher (apidagogique) à Foirac/Bouliac - partenariat C.C.Auchan Bouliac - (actif de 2013 à 2016) - partenariat perdu a cause d'un changement de direction du magasin

5ème Rucher (apidagogiqueà Bordeaux Meriadeck -partenariats  Wereldhave  et C.C.Auchan Meriadeck (actif de 2014 à 2017) - ruché déménagé a cause de travaux sur la terrasse parking ou était situé le rucher - pas de volonté réinstaller les ruches après les travaux

6ème Rucher (de biodiversité) à Bordeaux bastide (Jardin Botanique) - partenariat Jardin Botanique (actif de 2014 à 2016) - un rucher pédagogique devait remplacer le simple rucher de biodiversité en 2017 mais finalement le J.Botanique n'a pas souhaité reconduire le partenariat (raison de budget manquant invoqué)

7ème rucher (apidagogique) à Bordeaux st Augustin partenariat Hopital Charles-Perrens - installé en 2015, ce rucher devait servir de rucher expérimental pour en plus de la sensibilisation, proposé une approche des abeilles et de l'apiclture. En 2016, l'Hopital a rompu le partenariat pour faire de ce rucher un rucher de production. 

8ème rucher (apidagogique) à Bordaeux Nord, quartier des Aubiers (ferme pédagogique du lac)partenariat CLSH des Aubiers (actif depuis 2016, toujours en activité)

9ème rucher (de biodiversité)  a  Bordeaux bastide - partenariat Hotel  IBIS (installé en 2018, toujours actif) 

10ème rucher (apidagogique) à Artigues Prés Bordeaux  (parc du chateau de Lestrille)  -partenariat ville d'Artigues - installation 2020

 

D'ou viennent nos abeilles  ? 

 Nous n"achetons pas de colonie de production aux producteurs d'essaims car elles ne sont pas forcément adaptées à notre climat et souvent désynchronysées des nos ryhtmes locaux .. et "quelque part en desequilibre" .. et donc fragilisé .. Nous essayons de sauver, récuperer, piéger un maximum de colonies d'abeilles locales (métissées mais portant tout de même les gênes de l'abeille noire autochtone et rustique plus adaptées et plus resistantes dans nos contrées.  Lorsque nous recuperons/sauvons une colonie nous la mettons dasn un type de ruche adapté à sa taille et nous l'accompagnont même si elle est faible et dite "pas rentable" (en terme de production) .

Chaque colonie d'abeilles est un "superorganisme" ayant sa singularité (taille, vigeur, potentiel de développement, caractère, humeurs  passgères .. ) comme tout animal .. il a le droit de vivre en ce monde et aussi son rôle a jouer (il est important d'avoir a l'esprit aussi qu' une petite colonied'abeilles peut éventuellement être plus resistante qu'une grosse colonie) 

Nous récupérons donc du "tout venant" : toutes sortes d'essaims (surtout au printemps pendant la periode d'essaimge), des petits, des moyens, des gros, des faibles, des forts.. qui chacun est different et evoluera differement ..  certain sont condamnés (c'est normal dasn un monde de biodiversité). Pour tenter de sauver les colonies vrailment trop faibles et condamnées, nous les réunissons entre elles afin qu'elles soient plus fortes (m^me si on nous apprend en apiculture conventionnelle que ça ne sert a rien de réunir 2 colonies faibles, ça ne fera jamais une colonie forte ..  " cette position conventionelle omet le véritable rôle des abeilles qui est ailleurs que d'etre rentable en terme economique pour l'homme .. Sa vraie rentabilité est ailleurs: elle dans le service de pollinisation qu'elle rend directement à la Nature (donc indirectement a l'Homme) garantissant ainsi l'equilibre des ecosysteme dont nous faisons parti.  Cela dit, nous avons tout de même de bonnes surprises car certaines colonies sauvées (faibles, reunies ou pas) qui passent  l'hiver de justesse deviennent apres avoir passé l'hiver des colonies fortes et qui se reproduisent offrant aisin a la Nature de nouveaux essaims a travers les villes et les champs :). Nous arrivons ainsi avoir un petit cheptel pour nos actions et m^me du miel car nous laissons aussi faire la Nature (qui à un moment elle nous récompense)

 

Et nos miels récoltés 

Ils sont issus de nos ruchers urbains ou ruraux ; (à 20 kms à la ronde de Bordeaux)

Chaque année, chaque ruche de chaque rucher "donne" un miel différent en fonction des saisons .. au bon vouloir de la Nature.

Nous recoltons selon les années entre 5 et 12 variétés de miels locaux issus de nos ruchers situés à Bordeaux et aux alentours. Le volume globale de la recolte est souvent faible car nous ne sommes pas producteurs de miel, nous ne travaillons qu'avec des essaims sauvés et ne recoltons que le surplus inutile aux abeilles (quand il y en a)  

Ce sont des miels de cru originaux, uniques et différents chaque année. Lle miel est récolté à maturité maximum (taux d'humidité minimum garanti par une operculation maximum) ; ainsi il se conserve plus longtemps .. certaines variétés récoltées en 2007 sont encore bonnes (et ont même bien viellies en ce qui concerne ceratains miels de garde :)

Nous organisons depuis 2013 une "faîtes du miel éthique de Bordeaux" , pédagogique et participative ; ouverte a toutes et tous pour extraire le miel collectivement. plusieurs éditions ont eut lieu au jardin botanique jusq'en 2016. Depuis 2017,  la faîtes du miel a lieu à la ferme Pédagogique du Lac de Bordeaux (quartier des Aubiers)

CHARTE Ethique de "production"  (mais on préfère parler de "récolte" car on n'est pas producteurs mais juste récoltants)

  • les colonies sont conduites en conformité avec le cahier des charges de l'apiculture biologique
  • Pas de produit chimique mis dans les ruches (a la difference du miel non bio)
  • Pas de grande culture non bio à 3 kms à la ronde (zone de butinage normale des abeilles)
  • Lutte biologique contre Varoa destructor / utitisation d'huiles essentielles 
  • miel non chauffé à l'extraction
  • En outre nous travaillons exclusivement avec des abeilles locales (sauf expériences ponctuelles);
  • Nous n'achetons pas d'essaims aux producteurs d'essaims et nous n' n'importons pas d'abeilles étrangères qui ne sont pas synchronisés sur les cycles naturels de notre environnement immédiat (et qui sont donc fragilisées). 

Nos abeilles sont issus des differents sauvetages et récuperations tous cas de figures que nous réalisons aux printemps pour la plupart pendant les périodes d'essaimage 

Nous favorisons la sélection naturelle pour renforcer nos colonies et ainsi les rendre plus résistantes face à l'adversité grandissante.

Enfin notre approche globale est respectueuse et compréhensive des abeilles .. le but étant de mieux les comprendre pour mieux les protéger et non pour les exploiter. .. il faut dire que "sans elles, nous non plus".